Bienvenue sur le site Kibanyiguinee.info => Pour Vos Annonces & publicités contactez nous au 664-41-12-19/622-20-95-90 ou envoyer un Email à samkibanyiguinee@gmail.com Merci

« La bonne gouvernance a foutu le camp en Guinée… », selon un conseiller d’Alpha Condé

le 29/06/2016 à 13h54

Le président du parti, Génération pour la Réconciliation, l’Union et la Prospérité (GRUP), Elhadj Papa Koly Kourouma dans une sortie médiatique, lundi 27 juin, a répondu à ses détracteurs et s’est prononcé sur la gouvernance Alpha Condé.

Répondant à ses détracteurs qui distillent l’information selon laquelle, son parti n’a pas de militants, l’ancien ministre de l’énergie et conseiller à la présidence de la République (il n’est toujours pas demi de ses fonctions malgré qu’il ait pris ses distances avec le pouvoir en place), affirme être une force politique bien en place. « Malgré que les élections présidentielles (de 2015) soient un fiasco, nous sommes la 5ème force politique du pays », dira-t-il.

Pour lui, cela prouve à suffisance que son parti a des militants, contrairement à ce que font croire certains grilleurs d’arachide. Et pour ceux-là qui veulent avoir le cœur net, il dit les convier au « siège du parti pour faire le constat ».

Perçu comme un « frustré » par certains, le transfuge de la mouvance présidentielle rappellera qu’il est toujours ministre conseiller à la présidence. « Je ne suis pas encore demi de mes fonctions de ministre conseiller à la présidence… », rappelle-t-il, avant de marteler : « je ne suis donc pas un frustré » comme le pensent certains.

Il dira avoir rompu avec Alpha parce que, le président n’a pas respecté le « protocole d’accord » signé au second tour de la présidentielle de 2010. Et qui s’articulait autour du « changement du fonctionnement de la République, l’instauration de la démocratie, le respect des droits de l’homme ». Mais cela « n’a jamais été respecté », déplore le conseiller d’Alpha qui a regagné les rangs de l’opposition.

Ouvrant une petite parenthèse sur l’assemblée nationale, M.Kourouma soulignera que cette institution n’est rien d’autre qu’un « comptoir du gouvernement », une caisse de résonnance de l’exécutif. Le débat à l’assemblée, fera-t-il savoir, n’a rien à envier au débat de la rue. Dans la mesure où il n’y aucune différence.

Il indiquera que « la gouvernance a foutu le camp en Guinée, il n’y a ni développement ni rien ». Raison de plus, ajoute-t-il, qu’il faut battre le macadam afin de remettre le pays sur les rails.

En tout cas, prévient le marabout politicien, « les guinéens n’ont pas dit leur dernier mot après le coup KO », de 2015.

Elisa Camara pour kibanyiguinee.info

(+224) 654 95 73 22

 

[Retour] Partager

Copyright © 2012 Kibanyiguinee.com, droits de reproduction réservés | by 4days