Bienvenue sur le site Kibanyiguinee.info => Pour Vos Annonces & publicités contactez nous au 664-41-12-19/622-20-95-90 ou envoyer un Email à samkibanyiguinee@gmail.com Merci

Réconciliation nationale : Alpha Condé boude son principal opposant Cellou Dalein Diallo

le 30/06/2016 à 19h47

C’est désormais chose faite ! La commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale (CPRN) a franchi un pas important. Ce mercredi 29 juin, après plusieurs mois de dur labeur, elle a officiellement remis le rapport final des consultations nationales au Président de la République.

Organisée dans un réceptif hôtelier de la place, la cérémonie s’est globalement bien déroulée. Elle a connu la présence du corps diplomatique, des représentants des institutions républicaines, des membres du gouvernement et du chef de file de l’opposition.

La salle qui abrite l’événement était organisée comme suit : à gauche était installé le corps diplomatique, au milieu les représentants des institutions républicaines où Hadja Rabiatou Serah Diallo et l’opposant Cellou Dalein Diallo étaient assis côte à côte, et à droite se trouvait les membres du gouvernement.

En face d’eux, sur le podium, le chef de l’Etat Alpha Condé, entouré des deux religieux et co-présidents de la CPRN, Mr Vincent Coulibaly et El hadj Mamadou Saliou Camara. 

Comme on s’aperçoit, tous les éléments étaient là pour que la cérémonie se fasse sans fausse note. On pouvait d’ores et déjà jubiler, ‘’Tout est bien qui finit bien’’. On imaginait déjà que la chose tend attendue allait enfin se réaliser. Car l’occasion était opportune. Il fallait maintenant la saisir. Et ne la louper sous aucun prétexte. Avoir une image d’Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo main dans main parlant de réconciliation nationale. Un cliché qui allait faire le tour du monde et projeté une bonne image de la Guinée. Ce qui allait forcement insuffler un souffle nouveau dans ce pays qui en a tant besoin par ces temps qui courent.  

Mais hélas ! C’était sans compter sur Alpha Condé. Le chef de l’Etat a du mal à cacher son mépris vis-à-vis de son principal opposant. Du moins, ce qu’il a montré durant toute la cérémonie.  

D’abord, pendant les salutations d’usages. Le président serre la main aux diplomates présents dans la salle, mais par sortilège fait dos au couple Cellou-Rabiatou.

Ensuite, lors de son discours, dans un ton qui frise le mépris, il dira : « chef de l’opposition » en lieu et place de « chef de file de l’opposition ». Bien que ce dernier soit assis en face de lui, Condé ne regardait jamais à sa direction. Il adoptera une position inclinée en faisant face aux diplomates se trouvant à sa gauche. 

Enfin, au terme de la cérémonie, il invite les deux co-présidents et la coordinatrice du système des Nations Unies à une prise de photo de famille. Avant de sortir à pas feutrés.

Ces actes se sont passés au vu et au su de nos religieux, mais aucun n’a daigné rappeler à l’ordre le locataire de sékoutouréyah.

Elisa Camara pour kibanyiguinee.info

(+224) 654 95 73 22

[Retour] Partager

Copyright © 2012 Kibanyiguinee.com, droits de reproduction réservés | by 4days