Accident survenu sur la route de Télimélé: « nous n’avons pas bénéficié de compassion, c’est de la littérature populaire » dixit Amadou Diouldé

Suite à un accident qui a fait plus de 10 morts sur la route entre Télimélé et Conakry, le gouvernement guinéen est resté inactif. Aucune communication officielle. Le syndicat des transporteurs et citoyens de bonnes volontés se sont entièrement occupés des corps et des bléssés.

Interrogé sur cette situation le ministre porte-parole du gouvernement se dédouane.

Amadou Djouldé Diallo, journaliste et originaire de la ville de Télimélé accable le gouvernement à travers son  porte-parole Ousmane Gaoual Diallo.

A en croire Amadou Diouldé Diallo, quand l’accident est survenu le ministre de l’énergie était en séjour dans la ville de Télimélé, mais n’a fait aucun signe de compassion au nom du gouvernement.

« Lorsqu’il y a eu l’accident, le ministre de l’énergie Ibrahima Abé Sylla était à Télimélé. Quand on a parlé d’un pickup on pensait que c’était d’ailleurs la suite de sa délégation. Que Ousmane Gaoual se pose la question de savoir d’abord que le membre du gouvernement qui était à Télimélé qu’est-ce qu’il a fait ? Hier jusqu’à 15h nous (les ressortissants de la localité) sommes restés en réunion pour identifier les blessés et voir ce que nous pouvons faire pour eux. Le syndicat des transporteurs de Télimélé est venu chercher les morts pour les ramener. Ils ont tous été enterrés dans leurs villages respectifs. Je ne suis pas d’accord avec Ousmane Gaoual, quand il dit qu’il y a eu ceci ou cela. Le ministre de l’énergie qui était sur place qu’est-ce qu’il a fait au nom du gouvernement ? Parce qu’il était à Télimélé. Nous n’avons pas bénéficié de compassion de la part du gouvernement, c’est de la littérature populaire », a rétorqué doyen Diouldé dans l’émission ‘’Mirador’’ de la radio Fim fm.

Kolidoro Diallo pour kibanyiguinee.info

Facebook Comments